Forum recherche-création

Léa Moison

banniere-forum-2016

Léa Moison

L'architecte des sentiments :
Comment créer un nouveau mode de composition musicale ? Voilà la question qui habite mes recherches. Afin d'explorer cette problématique, j'expérimente et explore différents processus de création. Je traduis un objet lié à mes affects en son par l'intermédiaire d'un système de codage que j'établis préalablement et qui prend la forme d'une partition. Selon un processus contraire, je traduis une musique créée de manière intuitive en objet, également grâce à ce même codage. Ma volonté est de trouver un langage qui m'est propre, fondé sur des critères formels de l'objet choisi. Le but est de composer ce qui me compose, de pouvoir ramener ici et maintenant tout ce qui m'alimente, de pouvoir transporter avec moi tous ces objets. C'est un va et vient, un cycle entre matérialité et immatérialité.

DÉCONSTRUIRE LA RITOURNELLE :

Tout commence par un cercle, c'est l'image de mon processus de création. Voici sa forme : il est composé de quatre étapes : l'état original (l'objet ou la musique), le système de codage, la partition puis sa traduction (son objet ou sa musique). Tout ce mécanisme est en mouvement, à l'image d'une roue, d'une ritournelle, il se répète. C'est un va et vient, une boucle. Le cercle avance dans un sens puis dans un autre. Il circule, dans une trajectoire, un territoire, car il est toujours en modulation, vers un devenir imprévisible. Maintenant voilà son fond : à l'intérieur de ce cercle, de cette machine, il y a l'affect, c'est le noyau, le moteur qui déclenche le mouvement.

Quel est le but de ce processus de traduction ?

lea moison deconstruction
Déconstruction du 25/09/15 (partition). 2016

lea moison transformation
Transformation du 25/09/15 (maquette). 2016